<-- La partie CSS --> La petite souris : Mais comment fait-elle ? - La plume Blogueuse
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

poèmes

La petite souris : Mais comment fait-elle ?

La petite souris : Mais comment fait-elle ?

Chapitre 1 : Et une dent de lait en moins!

Ce jour-là, au 32 rue de l’Abreuvoir, Juliette dînait tranquillement avec son papa et sa maman
quand soudain elle s’écria :
- Ouille ! Ouille ! Ouille !
Elle sentit quelque chose de dur dans sa bouche et s’exclama :
- Ma dent ! J’ai perdu ma dent !
Heureusement que je ne l’ai pas avalée, pensa-t-elle. Je vais pouvoir la mettre sous mon oreiller pour la petite souris.

Ne tenant plus en place, Juliette finit vite son repas et alla se laver les dents dans la salle de bain. Elle admira le trou qui avait pris la place de sa dent de lait.
- C’est que je suis grande maintenant, dit-elle toute fière. Une dent qui tombe, c’est très, très important !

Au moment de se coucher, elle posa délicatement sa dent sous son oreiller en pensant très fort à la petite souris.
- Dis Maman, tu crois que la petite souris va passer cette nuit ? s’inquiéta-t-elle.
- J’en suis sûre, répondit Maman. La petite souris n’oublie jamais de venir.

Lorsqu’un enfant a perdu une dent de lait, la petite souris vient dans sa chambre la nuit quand il est profondément endormi ; elle laisse une pièce de monnaie sous son oreiller en échange de sa dent.
- Mais comment va-t-elle savoir que ma dent est tombée? demanda encore Juliette ? Qui va le lui dire ?
- Comment va-t-elle soulever l’oreiller, comment fera-t-elle pour apporter une pièce de monnaie?
- C’est un peu lourd pour une petite souris, non ?
- Ne t’inquiète pas pour elle, répondit Maman. La petite souris a plus d’un tour dans son sac!

Elle ne croyait pas si bien dire…
A quelques rues de là… Dans le parc public de la ville… Derrière un parterre de tulipes jaunes et rouges… Une minuscule maison... C’est la maison de la petite souris.

Pour ses voisins, elle n’est qu’une souris comme les autres : une souris bien sympathique qui les invite parfois à prendre le thé et à déguster de délicieux gâteaux au fromage. Si seulement ils savaient…

Chapitre 2 : Prête pour une nouvelle mission

La petite souris dormait quand soudain le plan de la ville accroché au mur de sa chambre s’alluma.

Un point rouge se mit à clignoter au 32 rue de l’Abreuvoir.
Un « BIP ! BIP ! BIP ! » retentit de plus en plus fort dans la chambre.
- Que se passe-t-il ? Qui est là ? cria la petite souris en se réveillant.
Son ordinateur répondit alors : « Juliette, 32 rue de l’Abreuvoir, vient de perdre sa première dent
de lait en mangeant son gruyère... A déposé sa dent sous son oreiller... Attend la visite de la petite souris ».

- Au travail, dit-elle tout à fait réveillée.
Elle fit quelques exercices de mise en forme : un peu de corde à sauter, quelques étirements…

Puis elle sortit du placard sa panoplie « Spéciale Mission ».
Elle commença par enfiler sa combinaison thermique qui abaissait la température de son corps et la rendait invisible. Puis elle mit ses chaussures en position « Basket » pour marcher dans la maison.

Elle ajusta ensuite ses lunettes «Détecteur de chat »

Enfin elle s’occupa de son sac à dos : un coussin autogonflant « Lève-oreiller » et une pièce de monnaie rétrécie au four et deux pièges à chat.

Un piège à chat c’est une fausse petite souris en peluche qui inhibe l’odorat des chats.

Les chats sont alors incapables de détecter l’odeur de la vraie petite souris !
« Deux précautions valent mieux qu’une », se dit-elle en prenant les pièges à chat.

Elle se rappelait sa dernière mission : elle avait eu chaud aux poils avec ce maudit chat enrhumé.
Le piège à chat n’avait pas du tout, mais alors pas du tout fonctionné et elle avait failli finir avalée toute crue !

Rien que d’y repenser, elle en frissonnait encore

Heureusement, sa combinaison invisible l’avait sauvée
Mais ce soir, tout allait bien se passer, foi de petite souris !
Elle activa sa montre-GPS qui lui indiquerait la route à suivre. Elle y enregistra l’adresse de Juliette. Une carte miniature de la ville s’afficha :
« La distance à parcourir est de 2 kilomètres... »
Elle mit ses chaussures en position « Roller » et sortit de sa maison en avançant sur l’allée goudronnée.

Juliette n’habitait pas loin. Elle y serait dans peu de temps.

Chapitre 3 : Un voyage bien mouvementé

Une fois sortie du parc, la montre-GPS afficha :
« Tourner à droite à 400 mètres… »
Quelques instants plus tard, elle signala :
« Tourner à gauche à 200 mètres… », puis :
« Continuer tout droit sur 600 mètres… ».
La petite souris aimait bien se promener la nuit. Tout était si calme. Surtout lorsqu’il n’y avait pas de chat dans les parages.

Enfin, presque… car soudain sa paire de lunettes «Détecteur de chat » s’alluma et le message suivant apparut à l’écran :
« Attention… Chat à 200 mètres sur la droite… Court vers la petite souris… Collision dans exactement 40 secondes… »
Vite ! Elle disposa son premier piège à chat sur le chemin et bifurqua sur la gauche.

Puis elle mit ses chaussures en position « Roller turbo » et s’élança dans la nuit à la vitesse de l’éclair !

« Chat piégé… », l’informa la paire de lunettes.

Sur son écran, elle vit le chat qui tournait en rond, le piège dans sa gueule ; il ne savait plus dans quelle direction aller.

- Ça a marché ! Sauvée, se félicita-t-elle en reprenant son chemin.

Peu de temps après, la montre annonça :
« Vous êtes arrivée à destination ».

Il n’y avait aucune lumière. Tout le monde dormait. Heureusement, car sinon elle aurait dû attendre. L’existence de la petite souris devait rester secrète pour tous.

Sa paire de lunettes se mit alors à clignoter :
« Attention… Chat au rez-de-chaussée…Dort dans son panier… ».

- Méfiance ! Un chat ne dort que d’un oeil ! Heureusement que j’ai apporté un deuxième piège à chat, pensa-t-elle.

Elle remit ses chaussures en position « Basket » et elle pu traverser le jardin sans faire de bruit.
Elle s’approcha de la porte d’entrée et entrouvrit doucement la chatière pour pénétrer dans la maison.

Pas de traces de chat à gauche, ni à droite.

- La voie est libre. Allons-y ! se dit-elle.

Chapitre 4 : Dans la chambre de Juliette

Elle avança dans la maison à pas feutrés. Mais sa paire de lunettes se remit à clignoter :

« Attention… Chat réveillé... Prêt à sortir de son panier... Collision dans exactement 15 secondes... »

Vite ! La petite souris sortit son piège et actionna le mécanisme pour qu’il se dirige vers le chat.

Retenant son souffle, elle attendit près de l’escalier.

« Chat piégé… » signala la paire de lunettes.

Elle vit le chat en train de jouer avec le piège.

- Ouf ! Allons maintenant dans la chambre de Juliette, décida-t-elle.

D’après sa montre-GPS, la chambre de Juliette était située au premier étage, au fond du couloir.

Elle monta doucement les marches de l’escalier pour ne pas les faire grincer et se dirigea vers la chambre.

La porte était entrouverte. Juliette dormait à poings fermés.

La petite souris grimpa sur le lit et sortit son coussin «Lève-oreiller».

Il se gonfla automatiquement au contact de l’oreiller, sans réveiller Juliette.

La petite souris ne disposait que de dix secondes avant qu’il ne se dégonfle.

C’était la partie la plus délicate de sa mission car elle devait agir vite.

Le compte à rebours commença :
« 10, 9, 8… »
Elle prit dans son sac la minuscule pièce de monnaie;
« 7, 6… »
Elle appuya sur le tout petit bouton situé au dos;
« 5, 4, 3… »
La pièce prit la taille d’une pièce de 2 euros.
« 2, 1… »`
Elle la posa sous l’oreiller, prit la dent de lait et eut juste le temps de se dégager avant que le coussin ne se dégonfle ; mais sa queue était restée coincée !
Sa paire de lunettes se remit à clignoter juste à cet instant :
« Attention… Chat dans l’escalier… Monte à l’étage... Porte le piège dans sa gueule… ».
Juliette se retourna dans son lit en soupirant.

- Il ne manquerait plus qu’elle se réveille ! Il ne faut surtout pas qu’elle me voit, haleta-t-elle. Prise de panique, elle tira, tira et réussit à libérer sa queue.

Elle rangea rapidement la dent de lait et le coussin dans son

sac. Puis elle descendit du lit et se cacha derrière le pied de la commode.

Il n’y avait pas d’autre issue que la porte. Elle était donc obligée de redescendre par le chemin qu’elle avait pris en
arrivant.

Cela voulait dire : passer devant le chat…

- J’y arriverai, c’est sûr, se rassura-t-elle en tremblant. Elle mit ses chaussures en position « Roller turbo », prête à s’enfuir.

La paire de lunettes se mit à clignoter de plus en plus vite:

« Attention… Chat à 2 mètres… Chat à 1 mètre… Chat dans la chambre… ».

La petite souris retint son souffle. Le chat entra avec le piège dans sa gueule et sauta sur le lit de Juliette.

Il piétina le lit dans un sens puis dans l’autre, mais ne trouva pas de place à son goût. Le gros ours en peluche, qu’il avait en horreur, occupait sa place habituelle. Et en plus Juliette dormait en travers du lit.
- Je vais retourner dans mon panier. J’y serai plus à l’aise pour savourer ma souris, ronronna-t-il.
Il sauta du lit et ressortit de la chambre, sans se rendre compte qu’il était passé juste à côté d’une vraie souris, et pas n’importe laquelle : LA petite souris !

Les pattes encore flageolantes, cette dernière respira un grand coup.
- Ouf ! Mon piège fonctionne encore. Il n’a pas senti mon odeur. Mais, ne traînons pas.
Il est temps de rentrer à la maison.

Chapitre 5 : Mission accomplie !

Elle se tourna vers Juliette et lui murmura :
- Au revoir Juliette. Fais de beaux rêves. Je reviendrai bientôt.

Elle sortit de la chambre avec ses chaussures en position « Basket », redescendit l’escalier et ressortit par la chatière.

Sa paire de lunettes s’alluma de nouveau :
« Attention… Piège inactif dans exactement 1 minute et 5 secondes… ».
Elle remit ses chaussures en position « Roller turbo » et s’élança dans la nuit.

- Dans 1 minute, je serai bien loin, mon petit chat ! ricana-telle.
Et elle fila à la vitesse de l’éclair en direction de sa maison.

Pendant ce temps, le chat de Juliette s’aperçut qu’il n’avait pas capturé une vraie souris… mais un jouet !

- Qu’est ce que ça veut dire ? se demanda-t-il, furieux. Ce n’est pas une vraie souris ?
Pourtant, j’étais sûr du contraire ! Mais, qui donc l’a laissée dans la maison ? Peut-être Juliette ? Elle l’aurait achetée pour m’en faire la surprise ? Oui, c’est sûrement cela !
Satisfait de cette réponse, il se pelotonna dans son panier et ne tarda pas à se rendormir.

La petite souris arriva bien vite chez elle et déposa la dent de Juliette dans son coffre-fort avec celles des autres enfants.

Une étiquette dorée apparut alors avec le prénom de Juliette,
son adresse et la date.
Elle rangea avec soin sa panoplie « Spéciale Mission » dans le placard et alla se coucher.
- Encore une mission réussie, se complimenta-t-elle en baillant, avant de sombrer dans un profond sommeil.

Elle rêva cette nuit-là qu’elle avait enfin réussi à battre le record de son arrière grand-mère:
5 000 dents de lait ! Qui sait, cela arrivera peut être bientôt ?!?

careli 14/03/2014 10:32

ha les petites souris ....
z'ont oublié de me laisser des sous à moi ... mdrr

dom 06/03/2014 10:08

C'est très mimi .
Merci et continue